Beauté,  Cheveux,  Eco-friendly

Le henné neutre : le soin capillaire fortifiant idéal

Lors de mon passage au naturel, je me suis rapidement intéressée aux vertus incroyables du henné neutre. Non colorant, 100% naturel, c’est le soin idéal pour des cheveux sains et forts. Je vous partage dans cet article ma recette qui ravira les cheveux fins et ternes, sans éclat. 

Qu’est ce que le henné neutre ?

Le henné neutre aussi appelé cassia obovata ou italica, est une plante qui provient des régions d’Inde, de la péninsule arabique et de l’Afrique subéquatoriale. Facile d’utilisation et peu onéreux, il permet de s’offrir tous les bienfaits du henné sans passer par la case coloration.

 

Quelles sont les propriétés du henné neutre ?

Fortifiant au fil des applications, le henné a le pouvoir de rendre la chevelure brillante et de lui donner plus de matière. Il limite la production de sébum, assainit le cuir chevelu, ce qui permet de limiter les pellicules.

Au lieu de combler les brèches du cheveu comme le ferait un soin siliconé, le henné s’enrobe autour de celui-ci. Résultat : de la force, de la brillance et du volume.  

 

Comment choisir son henné neutre ? 

Le henné neutre doit être 100% pur et naturel. La mention sur le henné doit être : 100% Cassia Italica ou obovata. Il ne faut pas confondre le henné neutre et le henné naturel qui va donner une couleur allant du cuivré au rouge.

 

J’utilise le henné neutre de la marque Khadi. Il faut compter environ 10€ et 15€ les 100g. Le prix se justifie par un henné de très haute qualité. Les produits sont élaborés en Inde et issus du commerce équitable.

Chez Aromazone, vous trouverez du henné neutre pour 2,50€ les 250g. Très abordable et fiable, il est adapté aux petits budgets. Je ne l’ai jamais utilisé mais les retours sont très bons.

 
Comment bien préparer son henné ? 

Se munir des bons ustensiles

Pour réaliser votre henné vous aurez besoin de :

  • Un bol
  • Une cuillère en bois
  • Du cellophane ou une charlotte en plastique réutilisable pour garder la chaleur et permettre aux actifs de mieux pénétrer la fibre capillaire
  • Une serviette chaude pour maintenir la chaleur ou une charlotte
  • Des gants si vous avez les mains sensibles (avec mon eczéma c’est indispensable) mais pas obligatoire puisqu’il ne colore pas

Faites attention à ne pas utiliser d’ustensiles métalliques, ceux ci peuvent altérer la qualité du henné. 

 

Ajouter des actifs hydratants

Le henné a tendance à assoiffer la chevelure avec son coté assainissant. Pour contrer cet effet asséchant vous pouvez ajouter un ou deux actifs hydratants au choix, en fonction de ce que vous avez chez vous : 

  • Yaourt
  • Gel d’Aloe Vera 
  • Gel de lin
  • Poudre de guimauve
  • Glycérine végétale
  • Sirop d’Agave 
  • Miel 
 

Ma recette 

Si vous débutez dans le henné, vous pouvez le préparer simplement avec de l’eau chaude et un agent hydratant. Pour ma part, j’ajoute un yaourt végétal de préférence. Les yaourts au lait de vache par exemple sont efficaces mais tournent au bout d’un certain temps… bonjour l’odeur… J’incopore également de la poudre de guimauve et de la poudre d’hibiscus.

La poudre de guimauve : riche en mucilages (substance naturelle qui gonfle au contact de l’eau) elle aide la pâte à obtenir une bonne consistance. Elle favorise le démêlage et apporte de la souplesse

La poudre d’hibiscus : Je l’utilise pour accentuer mes reflets roux. En synergie avec le henné neutre elle fortifie et fait briller. Elle est réputée pour stimuler la pousse des cheveux et lutter contre la chute.

Les ingrédients

  • Environ 70g de henné neutre
  • 2 c.à.s de poudre de guimauve 
  • 2 c.à.s de poudre d’hibiscus
  • 1 yaourt végétal
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang (pour la brillance)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas (contre la chute)

Vous pouvez adapter les quantités en fonction de la longueur et l’épaisseur de vos cheveux. A titre indicatif, mes cheveux sont fins et mi-longs.

Le henné est insoluble dans l’eau et l’huile. J’ajoute de l’eau chaude non bouillante pour permettre au henné de se disperser et obtenir une bonne consistance : une pâte ni trop épaisse, ni trop liquide.

L’application du henné neutre

Ensuite, je l’applique sur mes cheveux mouillés et essorés, tête en bas dans la baignoire pour éviter d’en mettre partout. Je commence par en appliquer sur tout mon cuir chevelu puis mèche par mèche. Je fais un chignon approximatif et j’enroule mes cheveux sous une charlotte lavable (ou cellophane, ce qui n’est pas très eco-responsable).

Je laisse poser au minimum une heure. L’idéal est de laisser poser plusieurs heures. Lors de la première application il est conseillé de laisser poser 30 min seulement. Je rince mes cheveux puis j’effectue un dernier rinçage au vinaigre de cidre pour faire briller et resserrer les écailles.

Il est inutile de faire un shampoing après; le henné à un pouvoir lavant, les cheveux en ressortent propres comme si j’avais utilisé shampoing classique.

C’est un soin que je réalise une fois par mois. Vous pouvez le faire environ deux fois par mois ou moins selon les besoins de vos cheveux.

Résultat du soin au henné neutre : des cheveux gainés et brillants !
Les contres indications du henné neutre

Il est important de bien se renseigner avant de réaliser un henné qu’il soit neutre ou colorant. Il est déconseillé dans les cas suivants :

  • Cheveux colorés ou traités chimiquement : le henné neutre peut être appliqué après une coloration chimique. En revanche, c’est une très mauvaise idée si vous souhaitez continuer les colorations chimiques par la suite. Avec son action gainante, le henné empêche les écailles de s’ouvrir, la coloration pénètre alors mal dans la fibre capillaire.

  • Cheveux fragiles et abimés : Avec ses actions absorbantes et purifiantes, le henné peut être très asséchant pour les cheveux les plus fragiles. Si vous avez les cheveux très secs et abimés, il vaut mieux soigner au préalable sa chevelure avant de commencer les applications au henné.

Prochaine étape pour moi : l’application du henné colorant afin de donner plus d’éclat à mes cheveux et de raviver mon roux.

Et vous ? Soignez-vous vos cheveux au henné ? Avez-vous des conseils pour l’application du henné colorant ?

A très vite, 

marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *